LE PLAISIR DE CHOISIR !

Comment choisir une remorque

La remorque est un véhicule non-motorisé que l’on accroche à un autre véhicule. Elle repose sur un ou plusieurs essieux et a pour but de déplacer et transporter divers objets, produits ou véhicules. Cependant, il peut être difficile de faire le bon choix c’est pourquoi plusieurs critères sont à prendre en compte.

Comment choisir une remorque ?
COMMENT CHOISIR
RECAPITULATIF
COMMENTAIRES
QUESTIONS/RÉPONSES

BIEN CHOISIR SA REMORQUE



Pour quelle utilisation ?


Ce qui est vraiment pratique avec une remorque, c’est qu’il est possible de transporter beaucoup de choses, en effet elle peut remplir le rôle de :
Porte-conteneur.
Porte- benne.
Porte-citerne.
Porte- moto.
Porte-voiture.
Porte-quad.
Porte-engin.
Porte-bagages (bagagère).
Porte bateau.

La remorque peut être utilisée aussi bien par des particuliers qui souhaitent par exemple partir en vacances ou pouvoir déplacer des produits lourds mais également par des professionnels dans le cadre de travaux bien précis.

Qui tracte quoi ?


Il est tout à fait possible de faire tracter sa remorque par :
• Un véhicule à deux roues : Moto/Scooter/Velo.
• Une voiture (caravane ou remorque à bagages).
• Un camion.
• Un tracteur agricole/routier.

Quel permis faut-il avoir ?


Pour pouvoir répondre à cette question, la notion de PTAC (poids total autorisé en charge) est à connaître. Elle correspond au poids maximal que peut atteindre la remorque et ce, avec son chargement.

Pour conduire un véhicule avec une remorque, le permis B peut suffire si :
- La remorque possède un PTAC en dessous ou égal à 750 kg. Prenons un exemple précis, si le poids de votre remorque est de 500 kg, vous aurez donc le droit d’ajouter 250 kg de plus.

Le permis E est obligatoire si :
- Le PTAC est supérieur à 750 kg ainsi qu’au poids à vide de votre véhicule.
- Le PTAC est au dessus de 750 kg et que le total PTAC (voiture et remorque) soit bien supérieur à 3,5 tonnes.

Si les conditions citées au dessus ne sont pas respectées, le permis remorque devient alors obligatoire.

Pour choisir une bonne remorque, il est important de prendre en considération le poids de votre voiture.

Comment ça se passe au niveau de l’assurance ?


Pour le cas d’une remorque dont le PTAC ne franchit pas la barre des 500 kg : pas besoin de partir à la recherche d’une nouvelle assurance, celle de votre véhicule suffira.

Pour le cas d’une remorque dont le PTAC est égal ou supérieur à 501 kg : nous vous conseillons d’effectuer une déclaration spéciale auprès de votre organisme d’assurance.

Il est toutefois recommandé de demander de plus amples informations à votre assureur.

La carte grise


Sachez qu’une remorque avec un PTAC inférieur à 500 kg ne requiert pas de carte grise bien spécifique. On la décrit donc comme étant « non-immatriculable » c'est-à-dire que la remorque possèdera exactement la même immatriculation que celle de votre véhicule.

Cependant, pour une remorque dont le PTAC est supérieur à 501 kg, il faut savoir que l’immatriculation de la remorque sera différente de celle de votre véhicule. Elle est donc « immatriculable ». Il vous faudra par conséquent établir une carte grise pour votre remorque (elle disposera donc de son propre numéro d’immatriculation). De plus, un certificat des mines vous sera fourni au moment de l’achat.

Respecter les limitations de vitesse


Bien évidement, il faut se fier aux limitations et aux signalisations précises prévues par le Code de la Route. Il est préférable d’adapter sa conduite puisque avec une remorque, les distances de freinage et la tenue de route changent.

Il est donc possible de rouler à la vitesse maximale autorisée avec un véhicule qui tracte une remorque.

Par contre si le PTRA (poids total roulant autorisé) de votre engin se situe au dessus de 3,5 tonnes (avec la remorque), il est obligatoire de conduire à une vitesse limitée à 80 km/h sur route ou de 90 km/h sur autoroute.

N’oubliez pas d’ajouter à l’arrière de la remorque les disques 80 ou 90.

Le dispositif de freinage


Tout d’abord, commençons par expliquer clairement la différence entre une remorque non freinée et freinée.

La particularité d’une remorque non freinée est qu’elle est freinée par le véhicule tractant (qui tracte la remorque).

Tandis que la remorque freinée possède son propre dispositif de frein qui se met en action de manière automatique lorsque le véhicule ralentit.

En optant pour une remorque freinée, vous bénéficierez d’une meilleure sécurité réduisant par la même occasion le risque d’accident.

Dans le cas où le PTAC de la remorque est supérieur ou égal à 750 kg, la remorque doit alors impérativement être munie d’un système de freinage (remorque freinée).

Voilà ce que dit l’Article R317-18 du Code de la Route : « Toute remorque dont le PTAC excède soit 750 kg soit la moitié du poids à vide du véhicule tracteur doit être équipée d'un dispositif de freinage permettant son arrêt automatique en cas de rupture de l'attelage pendant la marche. »

Pour plus de sécurité, nous vous conseillons de choisir des chaînettes qu’il faudra placer entre la remorque et le crochet de remorquage. Les chaînettes sont d’ailleurs obligatoires pour les remorques freinées.

Faire le bon choix !


Il est primordial de tenir compte de plusieurs critères afin de choisir une remorque de qualité et adaptée à ses besoins sans avoir par la suite des remords.

Voici les différents critères : le poids, la capacité de votre véhicule à tracter, les produits à transporter, le système de freinage, la fréquence d’utilisation, type de remorque et bien évidement le prix.

Avant d’effectuer son choix, vous devez savoir quels types de produits ou matériaux vous comptez transporter. Réfléchissez également aux dimensions de votre future remorque en sachant tout de même que les largeurs et longueurs des remorques sont réglementées par le Code de la Route.

Au niveau du poids, nous vous recommandons vivement de ne pas dépasser le poids maximal que la remorque peut accepter. Le poids de la remorque et de la voiture ne doit en aucun cas être supérieur au poids cité sur la carte grise. Veillez également à ce que votre véhicule puisse tracter une remorque.

Pour pouvoir transporter des éléments tels que le sable, du bois ou éventuellement de la terre, nous vous conseillons alors de porter votre choix sur une remorque basculante.

Pour pouvoir transporter ou déplacer de très lourdes charges avec une remorque, optez pour une remorque bagagère freinée.

Un essieu ou deux essieux ?


Vous pouvez avoir le choix entre :
- Une remorque simple essieu qui s’avère être la solution la plus économique. De plus, elle reste plus simple à diriger (bonne maniabilité) surtout en marche arrière.

- Une remorque double essieu qui vous apportera beaucoup plus de sécurité en cas de crevaison (meilleure répartition des charges).

Petit point sur la législation


La remorque doit obligatoirement être munie d’une plaque signalétique où il est possible de lire la marque, le PTAC ainsi que les dimensions.

1. D’après l’Article R313-4, toute remorque doit être équipée de deux feux de position à l’avant. Ces deux feux doivent projeter vers l’avant une lumière blanche (non éblouissante) si la largeur hors tout de la remorque dépasse 1,60 m.

2. D’après l’Article R313-5, toute remorque doit être équipée de deux feux de positon à l’arrière. Ces deux feux doivent pouvoir projeter vers l’arrière une lumière rouge (non éblouissante qui soit tout de même bien visible la nuit et par temps clair) à une distance précise de 150 mètres.

3. L’Article R313-18 précise que la remorque doit disposer de deux catadioptres arrière rouges dont la forme est triangulaire.
Nous vous rappelons également qu’il est interdit de transporter des personnes dans une remorque.

Conseils avant utilisation


Avant d’utiliser une remorque, il est fortement recommandé de procéder à un petit contrôle :
• Contrôlez les charges autorisées par la remorque (PTAC).
• Veillez à ce que le chargement soit convenablement bien réparti dans la remorque (bon équilibre par rapport à l’essieu). Les charges doivent être stables (pas de surpoids).

Evaluez et Contrôlez la pression et l’état des pneus.
• Veillez à ce que le serrage de l’essieu soit de qualité.
• Veillez à ce que l’éclairage fonctionne parfaitement et correctement.
• Contrôlez également le système de freinage.

Ne négligez pas l’entretien de la remorque !


Il est impératif de bien entretenir la tête d’attelage de la remorque. Celle-ci doit toujours être propre. N’hésitez pas à ajouter un peu d’huile. En cas de corrosion, il est préférable de procéder au changement de la tête.

Sur une remorque, les éléments les plus sollicités sont les moyeux. Pour les voir, il vous suffit tout simplement de soulever la remorque puis de faire tourner la roue. Si pendant cette action, vous entendez un bruit ou qu’une vibration se fait ressentir (posez votre main sur la remorque), il vous faudra changer urgemment les roulements.

Pour faire bénéficier la remorque d’une excellente tenue de route, nous vous conseillons de les changer tous les cinq ans environ.

Cette fiche est désormais terminée, vous voilà donc capable de choisir une remorque !

Bon Choix avec Comment Mieux Choisir.