LE PLAISIR DE CHOISIR !

Comment choisir une voiture d’occasion

Vous avez fait le choix d’acheter une voiture d’occasion pour des raisons économiques, c’est une décision qui doit être mûrement réfléchie car cela représente un investissement assez important donc mieux vaut ne pas tomber sur une mauvaise affaire. Réflexion et prudence sont donc les maîtres mots pour choisir un véhicule d’occasion. Que la voiture provienne d’un particulier ou d’un professionnel, il est important de connaître en détail toutes les informations relatives au produit. Comment Mieux choisir sera votre passager tout au long de ce parcours semé d’embûches et de quelques supercheries.

Comment choisir au mieux sa voiture d’occasion ?
COMMENT CHOISIR
RECAPITULATIF
COMMENTAIRES
QUESTIONS/RÉPONSES

BIEN CHOISIR UNE VOITURE D’OCCASION



Pour quel budget ?


Avant de se lancer dans la recherche d’une nouvelle voiture, il faut que vous meniez une réflexion sur le budget maximum que vous souhaitez investir dans votre achat. Cela vous permettra dans un premier temps de vous faire une idée sur le type de voiture accessible pour votre budget et donc d’affiner votre recherche.

Puisqu’en effet, il existe une quantité indénombrable de petites annonces, il devient difficile d’y voir clair (malgré les essuie-glaces) et c’est pourquoi se fixer une barre de prix à ne pas dépasser est assez avantageux (meilleur tri).

Si vous avez déjà une idée du modèle ou de la marque de voiture, la recherche se retrouve simplifiée.

Éviter la supercherie


Vous avez dans un coin de votre tête une idée de la voiture que vous désirez suite à une annonce que vous avez découvert sur un site par exemple et vous souhaitez vous mettre en contact avec le vendeur par téléphone ou directement à son adresse. Ne pressez pas la chose, menez au préalable votre petite enquête sur internet (réputation du véhicule) et ensuite place au contact physique ou téléphonique.

Posez-lui différentes questions sur l’état de santé du véhicule, procédez à un tour d’horizon efficace pour juger au mieux l’état de l’auto. Si le vendeur est oppressant ou ne répond pas clairement à vos questions, c’est qu’il vous cache quelque chose, nous vous conseillons alors de rebrousser chemin le plus vite possible.

Exemple de questions à poser :
- Pourquoi vendez-vous votre véhicule?
- Le véhicule a-t-il été bien entretenu?
- Quelles options la voiture a-t-elle?
- Quel type d'utilisation faisiez-vous de ce véhicule?
- La carte grise est-elle bien à votre nom?
- Quand l’avez-vous acheté ?
- La voiture était-elle accidentée ?

Analysez bien la réaction du vendeur.

Un contrôle technique obligatoire


A l’époque CT (abréviation du titre) facultatif, aujourd’hui il est obligatoire. Une visite chez un spécialiste ou un garage doit être pratiquée tous les 6 mois précédents l’expiration d’un délai de 4 ans à compter de la première mise en circulation. Cette visite technique doit ensuite être répétée tous les 2 ans.

Les éléments qui doivent être indiqués sur l’annonce


Sachez que deux éléments sont à prendre en compte : l’âge du véhicule et le nombre de kilométrage.
Ces deux indicateurs doivent obligatoirement être indiqués par le vendeur dans une annonce.

Pour ce qui est de l’âge de la voiture, la réglementation impose que les informations suivantes doivent apparaître :
- L’indication millésime de l’année modèle.
- La mention du mois et de l’année de la première mise en circulation.

D’après l’article 2 de l’arrêté du 2 mai 1979 qui prévoit ceci :
« Tout vendeur professionnel de véhicules automobiles d’occasion est tenu de mettre à la disposition des consommateurs une liste de numéros de série correspondant au début de chaque année modèle de la ou des marques qu’il offre à la vente. »

On doit également voir apparaître le nombre de kilométrage actuel et celui qui était indiqué lorsque le vendeur l’a acheté, toujours d’après la réglementation.
Il doit également être inscrit sur les devis, factures et divers ordres de réparation.

D’autres éléments peuvent être énoncés comme le modèle, la marque, la motorisation (essence ou diesel), boite de vitesse, l’équipement les différentes options, garantie ou pas … .

Que faut-il faire le jour J ?


Ça y est c’est le grand jour, vous vous retrouvez face au véhicule que vous avez aperçu, c’est l’étape la plus importante car c’est a ce moment là que votre choix va se faire en partie.
En effet, un contrôle précis et millimétré doit être effectué. Nous vous conseillons de venir accompagné d’une personne qui possède de solides connaissances en matière de mécanique automobile.

Avant de commencer quoi que ce soit, vous ne devez en aucun cas contrôler le véhicule la nuit (dans le noir) ou lorsque les conditions climatiques sont mauvaises (pluie, neige, brouillard)
L’examen du véhicule doit se faire en plein jour, puisque dans le noir, les défauts de la voiture n’apparaissent pas ou sont moins visibles.

Tout d’abord, vous devez essayer le véhicule, il est primordial que vous vous fassiez une idée car en conduisant vous pourrez peut être identifier les anomalies qui y figurent et ce, même si vous n’êtes pas le plus grand spécialiste du monde, vous allez pouvoir constater plusieurs éléments comme le passage des vitesses, le bruit du moteur, le parallélisme et enfin le freinage. Au moindre doute, n’hésitez pas à poser des questions au vendeur, si il émet quelques objections ou un refus, prenez vos « clics et vos clacs ».

Lorsque vous arrivez à 40 km/h, lâchez délicatement le volant pour pouvoir voir si la voiture penche d’un coté ou pas, si c’est le cas c’est un défaut de train ou de pneu. De plus, faites une ou deux manœuvres dont un créneau pour attester de l’efficacité des divers jeux importants contenus dans le train. L’essai du véhicule est obligatoire !

Ensuite, plusieurs contrôles et analyses sont à faire pour pouvoir juger la fiabilité de la voiture.
La durée moyenne pour examiner un véhicule de fond en comble est d’environ 40 minutes.

La carrosserie doit se tenir à carreaux !


Partez à la recherche de la rouille en repérant les cloques susceptibles d’être présentes sur le plancher, sous les ailes, les portes et le capot sans oublier le coffre. Vérifiez le fonctionnement de l’état moteur car si la peinture est récente, c’est que la voiture a été accidentée. Effectuez un repérage d’éventuelles rayures.
Faites un contrôle des ceintures pour vous assurer de leur fonctionnement ainsi que de leur sécurité.

Sauve qui pneu !


Bien évidement, il est crucial de contrôler les petites « papattes » du véhicule, pour cela il faut inspecter l’usure des pneus sans oublier au passage la roue de secours.

Fiez vous aux indicateurs d’usure, ils mesurent 1,6 mm. Lorsque la profondeur des petites gommes au fond des sculptures n’est plus de 1,6 mm, c’est alors que les témoins font irruption par le biais de bandes continues visibles. Si c’est le cas, il ne vous reste plus qu’à rechanger vos pneus.

Si vous constatez une usure latérale au niveau de la bande de roulement c’est qu’il y a un défaut de parallélisme.
Nous vous rappelons également que les pneus d’un même essieu doivent être identiques et de structure équivalente.

Contrôle du moteur


En roulant, écoutez attentivement le bruit du moteur, si vous entendez des petits tapements, c’est que l’emballage qui protège le moteur est défaillant, il est donc nécessaire de le réparer.

Plusieurs éléments peuvent vous permettre de détecter un problème concernant le joint de culasse comme la présence de gouttes d’eau sur la jauge à huile ou de trace d’huile dans le liquide du circuit de refroidissement.

Circuit de refroidissement


Sachez que la rouille peut être présente dans le liquide de refroidissement, pensez à voir s’il n’y a pas de fuites d’eau près du radiateur et des durites.

Attention aux suspensions !


Pour pouvoir contrôler l’état de vos amortisseurs, il suffit d’appuyer fortement sur les ailes du véhicule. Lorsque vous relâcherez la pression, normalement la voiture doit revenir à sa position initiale, si elle cogite un peu c’est que l’amortisseur doit être changé (n’oubliez pas que quand un amortisseur a une défaillance, il faut remplacer la paire).

Cette démarche n’est pas valable pour les voitures de la marque Citroën telles que Xantia, DS, XM, BX …etc. En effet, elles disposent de suspensions hydropneumatiques qui ont la caractéristique d’être inusable.
Si vous vous apercevez que les pneus émettent un bruit qui crisse cela correspond à un problème au niveau de la suspension.

Ne manquez pas le frein !


Si la pédale de frein s’enfonce tranquillement sans accroc et que par la suite elle devient dure, c’est qu’il y a de l’air dans le circuit. Si au moment de freiner, la voiture part légèrement sur le coté, c’est qu’un réglage des freins doit être réalisé.

Une transmission instantanée


Une boîte à vitesse est à changer quand vous désirez passer la 4ème ou 5ème vitesse et que la voiture ronronne, autre élément qui permet de vérifier que le levier de vitesse est usé c’est au moment ou vous roulez et qu’une vitesse se bloque et saute.

Si vous entendez un grondement ou un claquement quand vous êtes par exemple au point mort ou bien à une vitesse particulièrement faible c’est que les moyeux de roues sont fatigués et donc à changer.

Chacun sa direction !


Pour pouvoir vous faire un avis sur la fiabilité de la direction, soyez à l’arrêt et tournez le volant de quelques centimètres, si vos roues ne bougent pas, c’est OK.

Si en conduisant vos pneus couinent c’est qu’il y a un défaut dans la direction. De plus si vous lâchez le volant sur une ligne droite et que la voiture dévie un peu, c’est que le parallélisme n’est pas au point.

Jouer à l’apprenti électricien


Vous allez devoir vérifier l’ensemble des installations électrique de la voiture afin de constater que la circulation électrique soit en bon et du forme, inspectez les clignotants, vos essuie glaces, la radio, les ventilateurs pour le chauffage, la climatisation et les différents feux (à l’arrière et à l’avant du véhicule).

Chose importante, n’oubliez pas de contrôler l’état de la batterie en laissant vos feux allumés, puis mettez le contact.

Astuce : récapitulatif des 32 règles en « OORR »


OORR : Obtenir, Observer, Regarder et Rouler.

Il faut Obtenir :
- le mois et l’année de la 1ère mise en circulation.
- le millésime de l’année modèle.
- le kilométrage total ou le kilométrage au compteur.

Il faut Observer :
- le bon fonctionnement des glaces, des portes, et du coffre.
- l’état du compartiment moteur.
- l’état et le fonctionnement des ceintures de sécurité.
- l’état d’usure des pneus ainsi que celui de la roue de secours.
- l’état des flancs des pneus.
- les pneus de chaque essieu afin qu’ils soient identiques de chaque côté de la voiture.
- l’absence de gouttes d’eau sur la jauge à l’huile du moteur.
- l’absence de rouille dans le liquide de refroidissement du moteur.
- l’absence de fuite au niveau du radiateur et des durits.
- l’état des durits.
- l’état des freins en appuyant sur la pédale à l’arrêt.
- le jeu de la direction.
- l’état de l’installation électrique en essayant tous les équipements.
- l’état de la batterie en allumant les phares.
- l’état de la batterie en mettant en route le moteur.
- le bon fonctionnement de la boite de vitesses.
- la présence éventuelle de rouille sur la carrosserie.
- la présence de bulles ou d’huile dans le liquide de refroidissement après l’arrêt du moteur.

Il faut Regarder :
- le véhicule en plein jour.
- l’intérieur du véhicule c’est à dire l’état des sièges, des patins des pédales, des garnitures, et des tapis de sol.
- l’état de la bande de roulement des pneus.
- la couleur de la fumée d’échappement.
- l’état des amortisseurs.
- le freinage de la voiture.
- la direction en ligne droite, en lâchant le volant à 50 km/h.

Il faut Rouler :
- afin d’écouter le moteur.
- afin d’écouter le grincement des pneus.
- afin d’écouter le bruit de boite en 4ème ou en 5ème.
- afin d’écouter le bruit des moyeux des roues.

Choisir une voiture d’occasion n’est donc pas un choix aisé, grâce aux conseils de "comment mieux choisir", vous saurez choisir un véhicule en évitant tous les pièges.
Maintenant vous connaissez les étapes à suivre pour mener à bien votre quête.

Bon choix et bonne route.