LE PLAISIR DE CHOISIR !

Comment choisir son huile moteur

Pour bon nombre de personnes, il est difficile de s’y retrouver parmi l’ensemble des différentes huiles de moteur. Pourtant, choisir la bonne huile moteur vous permettra de réduire les frottements et par conséquence d’effectuer de grosses économies de carburant (réduction du taux de CO2).

Comment choisir son huile de moteur ?
COMMENT CHOISIR
RECAPITULATIF
COMMENTAIRES
QUESTIONS/RÉPONSES

BIEN CHOISIR SON HUILE MOTEUR



Présentation


L’huile moteur peut optimiser la performance et la santé d’un véhicule. Le rôle d’une huile moteur est de réduire les résistances qui sont la cause de plusieurs frottements entre des pièces en mouvement afin d’éviter l’usure. Une huile doit pouvoir refroidir un moteur et assurer une étanchéité optimale des pistons.

Aujourd’hui, un moteur peut atteindre des températures très élevées (400°C environ). L’huile permet aussi de rendre le moteur (surface interne) plus propre et ainsi de le protéger de la corrosion en éliminant l’ensemble des résidus de carburant. Une bonne circulation de l’huile dans le moteur garantira le refroidissement efficace de l’ensemble des pièces mécaniques présentes dans le moteur.

En choisissant la bonne huile, vous réaliserez d’importantes économies de carburant (baisse des émissions de C02). Pour que votre moteur fonctionne correctement, il est primordial de le lubrifier régulièrement pour diminuer les risques d’usure.

On peut distinguer deux éléments différents qui vont pouvoir déterminer comment l’huile va se comporter avec votre véhicule :
• Type d’huile
• Les additifs

Choisir la bonne huile


Tout d’abord, nous vous conseillons de vérifier que sur le carnet d’entretien de votre véhicule soit inscrit la viscosité de l’huile ainsi que les différentes normes demandées par le constructeur.

Voici les différentes normes d’huile moteur :
API : American Petroleum Institute.
ACEA : Association des Constructeurs Européens d’Automobiles.
SAE : Society of Automobile Engineers.

On distingue trois types d’huiles moteur :
• Huiles minérales.
• Huiles semi-synthétiques.
• Huiles synthétiques (100%).

Les huiles minérales sont généralement obtenues à partir du pétrole brut. Cette huile a pour objectif de diminuer le nombre d’impuretés. Sur le marché, cette huile est la moins chère mais est également la moins fluide. Il s’agit d’une huile qui convient parfaitement à des déplacements extra-urbains. De plus, il faut ajouter que c’est l’huile la plus répandue du marché.

Pour ce qui est des huiles semi-synthétiques, c’est le fruit d’un mélange entre une huile minérale et synthétique. Cette huile s’adapte parfaitement aux températures très élevées. Nous vous recommandons cette huile pour une conduite en ville car il faut bien avouer que les petits trajets et les redémarrages mettent à rude épreuve la mécanique.

Enfin, les huiles synthétiques s’obtiennent de par une fabrication chimique. C’est une huile qui est fluide et très performante et pour preuve de nombreux constructeurs automobiles l’utilisent pour leur gamme de voiture de luxe. Cette huile améliorera la longévité, la propreté du moteur pour un meilleur démarrage de l’engin notamment pendant la période de grand froid. Le coût de cette huile synthétique est élevé.

On peut constater que trois éléments sont à prendre en compte lors du choix d’une huile : les préconisations de base du constructeur, votre type de conduite et bien évidement le type de moteur.

Si vous avez plutôt une conduite « agressive », nous vous conseillons de porter votre choix vers une huile synthétique (meilleure lubrification).
Pour une conduite routière de base, une huile minérale devrait suffire en effet ce type de conduite épargne un peu plus le moteur.
Si vous avez en votre possession une voiture d’occasion, optez pour une huile minérale classique. Alors que pour une voiture neuve, dirigez vous plutôt vers une huile synthétique.

Un indice de viscosité


Une huile moteur se caractérise par un indice de viscosité (son aptitude à s’écouler) à chaud mais aussi à froid. Cet indice permet à l’utilisateur d’en savoir un peu plus sur la qualité de l’huile moteur. Vous remarquerez que sur un bidon d’huile, est inscrit 15W30 par exemple. Cette donnée représente l’indice de viscosité.

Pour cet exemple précis, le 15W c’est l’indice de viscosité à froid (le W veut dire « winter »). Plus le chiffre est près de 0 et plus l’huile est fluide (température basse). En gros, la lubrification du moteur à froid sera de meilleure qualité.

Pour ce qui est du chiffre qui se situe après la lettre, il correspond à l’indice de viscosité à chaud. Plus ce chiffre est élevé et plus la lubrification à chaud sera de qualité.

En France, ce sont les huiles 15W40 et 10W40 qui sont les plus vendues.

1. Pour le premier chiffre :
Si vous habitez dans une région froide, faites en sorte que l’indice de viscosité soit proche de zéro pour un démarrage sans difficulté en hiver (une huile très fluide). Si au contraire, vous êtes situé dans une région plus ou moins chaude, choisissez une huile avec un indice de 15.

2. Pour le second chiffre :
Si vous habitez dans une région froide, un indice de 30 devrait faire l’affaire. A l’inverse, un indice de 50 est exigé en région chaude (pour éviter les montées de températures).

Le cas de la vidange


Généralement, une huile moteur se remplace et se vérifie lors d’une vidange. Une vidange doit être effectuée tous les 7 000 km pour un véhicule diesel et tous les 10 000 km pour un véhicule essence.

Une voiture dont le kilométrage est élevé devra régulièrement faire un petit tour au garage. Vous pouvez profiter également d’une vidange pour y changer le filtre (réaliser ce changement peut prolonger la durée de vie de votre véhicule). A noter, qu’il est possible d’effectuer sa propre vidange de voiture soi-même, pour cela pensez à ne pas jeter l’huile usagée n’importe où. Il est recommandé de la donner à un garagiste qui saura quoi en faire (de nombreux garagistes possèdent un réservoir prévu à cet effet).

Nous vous rappelons que l’huile est un produit polluant dont l’utilisation nécessite certaines précautions.

Les additifs


L’ajout de certains additifs dans une huile moteur a de nombreux avantages comme par exemple de lutter contre le vieillissement du moteur. Ils ont pour but de réduire l’usure du moteur en participant à sa bonne lubrification. La consommation d’huile est également réduite. Grâce à ses additifs, le moteur est plus silencieux et la circulation de l’huile est de qualité. Ils sont vendus en magasins.

Bon choix avec Comment Mieux Choisir.