LE PLAISIR DE CHOISIR !

Comment choisir un masque de ski

Pour réussir et profiter de son séjour au skis, mieux vaut avoir en sa possession un équipement de qualité qui vous garantira une protection optimale. Lorsqu’on parle d’équipement, on cite très souvent la veste de ski, les gants de ski et même le pantalon de ski cependant on oublie souvent de faire référence au masque de ski qui demeure être un accessoire important.

Comment choisir un masque de ski ?
COMMENT CHOISIR
RECAPITULATIF
COMMENTAIRES
QUESTIONS/RÉPONSES

BIEN CHOISIR UN MASQUE DE SKI



Présentation


Souvent négligé, le choix d’un masque de ski ne doit toutefois pas être pris à la légère, en effet, il a pour finalité d’accroitre la visibilité et ce, même si les conditions climatiques ne sont pas bonnes (en temps de neige ou de brouillard). De plus, le masque de ski offre une protection efficace face au froid et au vent.

Il reste tout à fait utilisable quand il fait beau et devient alors une protection solaire en cas de forte luminosité.

Choisir un masque de ski demande donc une importante réflexion (changement possible des conditions climatiques et la luminosité extérieure par la même occasion).

Faîtes tomber le masque !


Le masque de ski doit pouvoir offrir une protection UV. Une grande majorité des écrans de masque de ski possèdent une protection à 99% contre les UVA et les UVB.

Si vous pratiquez du ski en moyenne montagne, optez pour un masque portant l’indice de protection 3. Pour une pratique du ski plutôt en haute montagne, nous vous conseillons alors de choisir un masque dont l’indice de performance est de 4.

Une visibilité à toute épreuve


Le choix d’un bon masque de ski vous permettra de lutter efficacement contre le froid et ainsi protéger vos yeux. Il est vrai qu’au contact du froid ou du vent, les yeux peuvent être plus sensibles (larmes, buée).

Veillez à ce que l’écran ne fasse pas obstacle à la visibilité (éblouissements). Le masque doit recouvrir complètement la forme du visage (surtout les yeux) afin que les rayons ne perturbent pas votre visibilité aussi bien horizontalement que verticalement. Le masque doit monter jusqu’aux sourcils.

Par temps nuageux, il est préférable de porter son choix sur un masque clair (orange par exemple) et ainsi bénéficier d’une vision en relief de qualité.

Pour un temps plutôt ensoleillé, choisissez un masque plus sombre dont l’écran soit, si possible, miroité.

Du simple au double


L’écran d’un masque de ski peut être simple ou double.

Commençons tout d’abord par l’écran simple, celui-ci a été crée spécifiquement pour sa fonction « antibuée » présente à l’intérieur du masque.

Quant au double écran, il est également « antibuée » mais de manière permanente puisque entre les deux écrans, une poche d’air isolante a été mise en place ce qui assure la performance du masque.

Privilégiez un masque de ski totalement hermétique où il est possible de procéder au réglage de l’accessoire par le biais d’une sangle. Le nez ne doit pas être trop compressé par le masque.

Nous vous recommandons de porter votre choix sur un produit souple avec beaucoup de mousse (pratique pour la peau). Généralement, le masque de ski peut accepter deux à trois changement de verres au cours de sa vie.

Entretenir son masque de ski


Pour allonger la durée de vie de votre masque, nous vous déconseillons de placer votre masque sur le front ou la tête car cela pourrait engendrer une différence de température qui pourrait créer à son tour de la buée à l’intérieur du masque.

Ne nettoyez jamais la face interne du masque car vous risquerez de voir apparaître des rayures. Pour bien l’entretenir, utilisez un étui en micro fibre de préférence.

Masques de ski pour adultes


Sachez que la plupart des masques de ski sont unisexes cependant certaines marques développent des masques de ski dédiés aux femmes. Le choix de la couleur et du style est à votre convenance.

Masques de ski pour enfants


Sur le marché, les masques de ski pour enfants sont principalement constitués de verres de couleur orange qui sont mieux adaptés à une météo nuageuse ou à un temps couvert. Nous vous conseillons d’opter pour un masque qui convienne aux lumières de faible intensité mais aussi une paire de lunettes de soleil.

Mesurez votre visage !


Avant de choisir votre premier masque de ski, il est vivement conseillé de mesurer votre visage.

Très souvent en magasin, les masques sont répertoriés par âge pour les enfants alors que pour les adultes, le classement s’effectue en fonction de la morphologie du visage.

On retrouve généralement le classement suivant :
Taille S : visage fin (124 mm à 129 mm entre les deux tempes)
Taille M : visage moyen (130 mm à 134 mm)
Taille L : visage large (134 mm à 140 mm)

Pour mesurer votre visage, il faut prendre en compte la largeur et la hauteur de celui-ci.
1. Pour mesurer la largeur : il faut mesurer la distance qui sépare les deux tempes
2. Pour mesurer la hauteur : il faut mesurer la distance entre le milieu de la pommette et le dessus du sourcil.

Sachez qu’il est possible de porter ses lunettes de vue avec un masque de ski néanmoins veillez à ce que votre paire de lunette ne glisse pas et ne vous serre pas.

Les modèles OTG sont des masques de ski spécialement créer pour les personnes qui portent des lunettes de vue.

Une histoire de filtres


Une norme CE de l’Union Européenne, datant de plus de dix ans a pour but de classer en diverses catégories les différents filtres d’écran d’un masque de ski.

Voici les différentes catégories :
- Verre de Catégorie 1 : ici, le masque de ski filtre 20 à 47% de la lumière (luminosité faible). Il permet d’accroitre les contrastes et la vision du relief. Nous vous conseillons d’opter pour cette catégorie de masque de ski par temps maussade.

- Verre de Catégorie 2 : dans cette catégorie, le masque de ski filtre 47% à 82% de la lumière. A utiliser par temps couvert (avec quelques éclaircies).

- Verre de Catégorie 3 : les verres du masque de ski filtrent 82% à 92% de la lumière. A utiliser pour un temps ensoleillé (luminosité importante). Les verres présents vous protégeront des éblouissements.

Types de verres


On peut distinguer différents types de verres :

- Verre polarisant : ce type de verre a pour caractéristique d’absorber les divers reflets sur la neige tout en augmentant astucieusement les contrastes. Parfait pour lutter contre l’éblouissement.

- Verre photochromique : il s’agit d’un verre qui s’adapte idéalement à un environnement lumineux (en fonction de l’intensité de la lumière).

- Verre miroité : ce type de verre a pour objectif de réduire le reflet UV.

Vous aurez le choix entre différentes couleurs pour vos verres :
• Gris : reproduction des couleurs sans aucune modification.
• Brun : à choisir pour un bon confort de vue.
• Jaune : accroissement des contrastes.
• Vert : renforcement du vert naturel.

Un système d’aération adéquate


Il est primordial de choisir un masque de ski qui puisse offrir une aération de qualité afin que l’air puisse y circuler convenablement (diminution de l’humidité et moins de buée).

La mousse


Optez pour une mousse épaisse, bien dense pour un confort de peau satisfaisant. On peut retrouver des masques de ski offrant une triple densité. Elle doit s’adaptée à la forme du visage.

Pour choisir un masque de ski de qualité, il ne vous reste plus qu’à suivre les conseils pratiques fournis sur cette fiche CMC ! Bon choix avec Comment Mieux Choisir.