LE PLAISIR DE CHOISIR !

Comment choisir une brouette

Produit que l’on utilise pour le jardinage ainsi que pour les divers travaux de maçonnerie et de rénovation, la brouette est un accessoire pratique et très simple à utiliser. Sur le marché, il existe une multitude de modèles, c’est pourquoi il peut être difficile de faire le bon choix.

Comment choisir une brouette ?
COMMENT CHOISIR
RECAPITULATIF
COMMENTAIRES
QUESTIONS/RÉPONSES

BIEN CHOISIR SA BROUETTE



Présentation


La brouette est un produit que l’on retrouve sur de très nombreux jardins et chantiers de construction. Avec cet outil, vous pourrez transporter divers objets, matériaux et éléments tels que des branches, feuilles, outils, déchets et autres produits plus ou moins encombrants.

La bouette doit être :
• Ergonomique
• Simple à prendre en main
• Légère
• Résistante

Pour pouvoir bien équilibrer la charge présente dans le coffre, la brouette s’appuie sur le principe du levier, en effet grâce à ce procédé le positionnement de la brouette se concentre davantage sur son centre de gravité ce qui par conséquent améliore la prise en main ainsi que son déplacement.

Bien souvent, les modèles proposent une contenance se situant entre 80 L et 150 L. Pour éviter tout encombrement, certaines brouettes sont pliables.

De quoi se compose une brouette ?


Une brouette classique se compose :
• D’un système roulant
• D’un coffre (cuve)
• D’un châssis
• De deux poignées

Le système de roulement de la brouette


Pour ce qui est des roues, vous pouvez avoir le choix entre une brouette dotée d’une seule et unique roue ou bien de plusieurs roues (la brouette deux roues est le modèle le plus courant).

En choisissant une seule roue, vous miserez davantage sur la maniabilité tandis qu’un modèle à deux roues vous offrira beaucoup plus de stabilité.

De plus, il vous faudra choisir entre des roues avec pneus gonflables favorisant le bon déplacement de l’engin (pour éviter les différents obstacles et les crevaisons) et des pneus pleins qui ne sont pas très confortables mais restent tout de même bien solides.

Si vous avez un doute entre les roues pleines et gonflables (pneumatiques), portez votre choix sur les pleines.

Coffre (cuve) de la brouette


Ce sont les brouettes en acier galvanisé (ou en fer) que l’on retrouve le plus sur le marché actuellement, en effet elles ont la particularité d’être assez robustes (bonne protection contre la rouille, de plus l’acier offre une bonne durabilité).

Pour de simples et petits travaux, nous vous conseillons de choisir une brouette en résine qui a l’avantage d’être légère et facile à manipuler.

Préférez un coffre en acier plutôt qu’en plastique. La brouette en plastique est à utiliser pour les petits travaux (fragilité).

Pour pouvoir vider facilement le contenu de la brouette, veillez à ce qu’elle dispose d’une butée. Certains modèles sont équipés d’un pare-chocs.

Le châssis de la brouette


On peut décrire le châssis comme étant une des parties les plus importantes d’une brouette. Généralement, les brouettes sont d’une forme tubulaire. Choisissez un châssis renforcé en cornière résistant et qui soit utilisable pour des travaux demandant un réel effort.

Les poignées


Fort logiquement, les poignées doivent être non seulement confortables mais également renforcées afin d’éviter à vos petites mains de trop souffrir. Nous vous conseillons de choisir des poignées hautes.

Choisir une brouette pour son jardin


Pour votre jardin, nous vous recommandons de porter votre choix sur une brouette simple à prendre en main et qui ne soit pas trop lourde. Le choix de la contenance va essentiellement dépendre de la surface totale de votre jardin. Pour ce qui est des roues, le choix reste à votre convenance.

Choisir une brouette pour des travaux de construction


Pour ce type d’activité, il faut que vous choisissiez une brouette qui fasse preuve d’une bonne solidité car vous allez vraisemblablement transporter des objets ou matériaux lourds et encombrants. Vous l’aurez compris la brouette doit offrir un confort d’utilisation satisfaisant (poignées confortables).

La présence d’un arceau avant sur la brouette est fortement recommandée, en effet l’arceau vous garantira un vidage simplifié.

Pour les chantiers, il est préférable d’opter pour une brouette deux roues pleines qui vous permettront de franchir les obstacles sans difficultés (adaptées à toutes sortes de terrains). Si vous travaillez dans la maçonnerie, en plus d’être maniable, l’engin devra être à la fois léger et solide au niveau du châssis.

Optez pour une cuve conçue de préférence avec du fer.

Une posture précise à avoir


Pour piloter convenablement une brouette, vous devez être bien droit. Il est primordial d’avoir la bonne posture lorsqu’on utilise cet accessoire sous peine de rencontrer de sérieuses douleurs physiques (surtout au niveau du dos et des lombaires). Les bras doivent être tendus.

Une brouette électrique ou thermique ?


La brouette électrique est dotée d’un moteur petit format qui vient en aide à la roue afin que cette dernière puisse tourner en fonction du réglage de la poignée. Son autonomie n’excède cependant pas plus de 4 heures ou 5 heures. Le prix de cette brouette est assez élevé.

Quant à la brouette thermique, elle est munie d’un moteur essence. Son utilisation vous permettra de réduire vos efforts physiques (ergonomie de qualité) et plus précieusement sur des surfaces en pente. A l’instar du modèle électrique, ce type de brouette requiert d’avoir un important budget. De plus, la brouette thermique est encombrante.

Pensez à l’entretien !


Pour bien entretenir votre brouette, nous vous conseillons vivement d’’utiliser le jet d’eau (tuyau d’arrosage). Ce nettoyage doit s’opérer après chaque utilisation.

N’oubliez pas de bien séchez votre brouette car si vous ne le faites pas, la rouille risque de faire son apparition.

Vous savez maintenant comment bien choisir une brouette.
Bon Choix avec Comment Mieux Choisir.