LE PLAISIR DE CHOISIR !

Comment choisir un processeur

Elément indispensable pour tout ordinateur, on peut décrire le processeur comme étant à la fois le cerveau et le cœur d’un PC. Il se présente sous la forme d’une puce informatique qui se positionne sur la carte-mère. Véritable produit à tout faire, le processeur définit les performances d’un ordinateur. Le choix à faire est donc d’une importance capitale. Comment Mieux Choisir vous indique la voie à suivre pour effectuer le bon choix.

Comment choisir un processeur ?
COMMENT CHOISIR
RECAPITULATIF
COMMENTAIRES
QUESTIONS/RÉPONSES

BIEN CHOISIR SON PROCESSEUR



Présentation


« Que ferait un homme sans un cerveau ? » Cette question peut être traduite, informatiquement parlant, par « Que ferait un ordinateur sans un processeur ? ». Vous l’aurez compris, le processeur est aujourd’hui la pièce maitresse, l’élément prépondérant d’un PC.

Le processeur possède différentes appellations comme CPU ou bien microprocesseur. Il est généralement équipé d’un ventilateur situé juste au dessus afin de le refroidir.

Dotée d’une énorme « intelligence », le processeur est tout à fait capable de traiter simultanément une bonne centaine de formules, requêtes ou calculs.

Sa principale mission est de gérer les différents flux d’informations (numériques) et d’ensuite procéder à l’exécution des instructions stockées dans la mémoire. La carte mère est indissociable du processeur.

Différents critères de choix


Pour choisir un processeur de qualité, plusieurs critères sont à connaître et à prendre en compte :
• La fréquence
• Le socket
• La mémoire cache
• La fréquence du bus
• Le nombre de cœurs

La fréquence


C’est en Giga hertz (GHz) que l’on exprime la fréquence d’un processeur. Elle correspond au nombre total d’opérations réalisées par le processeur en une seule seconde. La fréquence détermine donc la vitesse de fonctionnement d’un processeur.

Plus la fréquence de fonctionnement est grande et plus la performance du processeur est élevée (le traitement de l’information est alors plus rapide).

La fréquence n’est aujourd’hui pas le seul critère de performance, il y a aussi le nombre de cœurs.

Le socket


Choisir un socket revient à choisir un type de connecteur précis qui va être utilisé par le processeur. C’est grâce à cet élément que vous allez pouvoir connaître puis déterminer le modèle de processeur qu’il vous faut ainsi que le type de carte mère.

C’est par le socket que l’on fixe le processeur à la carte mère. Plus le socket possède de trous et plus le processeur sera performant. Il est donc possible de bien faire la différence entre les divers processeurs grâce au nombre total de trous présent sur le socket.

Veillez donc à ce que votre socket soit capable d’intégrer de nouveaux processeurs. Si vous optez pour un processeur accompagné d’un socket ancien et en fin de vie, vous ne pourrez accueillir les nouveaux CPU.

Pour rappel, le socket de la carte mère doit être exactement le même que celui du processeur que vous désirez vous procurer.

La mémoire cache


Il s’agit d’une mémoire rapide présente sur le substrat du processeur et qui permet de diminuer les délais d’attente des diverses informations disponibles en mémoire vive. Le traitement des applications est donc plus efficace.

Le cache est surtout une mémoire très pratique pour les calculs qui reviennent plus ou moins fréquemment (données les plus utilisées). Plus efficace et plus rapide que la RAM, la mémoire cache participe aux bonnes performances générales du processeur.

Actuellement, il existe trois niveaux de mémoire cache :
- La mémoire cache de premier niveau (Level 1) : cette mémoire est déjà intégrée dans le processeur. Elle est divisée en deux parties avec en l’occurrence une première partie (cache d’instructions) qui dispose d’instructions extraites de la mémoire vive et d’une seconde partie (cache des données) contenant des informations et données de la mémoire vive.

- La mémoire cache de second niveau (Level 2) : il s’agit d’une mémoire que l’on trouve près du boitier qui contient le processeur et plus précisément entre le cache interne du processeur et la mémoire vive. Cette mémoire est moins rapide que la mémoire L1 mais reste supérieure à celle de la mémoire vive. Contribue grandement à rendre les applications utilisées au quotidien plus performantes.

- La mémoire cache de troisième niveau (Level 3) : cette mémoire cache est intégrée directement dans le processeur (c’est surtout le cas pour les CPU récents). Elle permet de garantir la bonne communication entre les cores (cœurs).

Plus la quantité de mémoire cache est grande et plus la performance est élevée.

La fréquence du bus système


C’est également un critère auquel il faut faire attention. Si vous désirez un processus qui soit vraiment performant, la fréquence du bus système qui peut aussi être appelée FSB doit être élevée.

Le nombre de cœurs (cores)


Lorsqu’on parle de cœurs, cela veut dire que plusieurs processeurs sont présents et concentrés sur le même processeur. Par exemple si vous avez un processeur deux cœurs, cela veut dire que vous possédez la capacité de deux processeurs en un.

Le « mono-core » existe d’ailleurs toujours et notamment sur les ordinateurs portables basiques et de premiers prix. Ils ne requièrent pas beaucoup d’énergies mais leur puissance est assez faible et limité.

La majorité des processeurs présents sur le marché possède au minimum deux cœurs, en effet les « dual-core » sont les plus nombreux et représente aujourd’hui un bon rapport puissance/consommation d’énergie.

Pour une utilisation classique, nous vous recommandons de choisir un processeur deux cœurs.

Un processeur « dual-core » vous permettra par exemple de faire deux taches conséquentes en même temps comme effectuer une analyse antivirus ou bien réaliser de la découpe ou du montage photo (ou une installation) et ce, sans que votre ordinateur ne « rame ».

Quant aux « quad-core », ils ont la particularité d’avoir énormément de puissance. Nous conseillons ce nombre de cœurs aux ordinateurs dont l’usage est consacré à des programmes (lourds) demandant beaucoup de puissance.

Au moment du choix, il est important de s’attarder quelques instants au TDP du processeur. Le TDP est un chiffre que l’on mesure en Watts et qui correspond en réalité à l’enveloppe thermique d’un CPU.

Plus le chiffre représentant le TDP est grand et plus le processeur consomme de l’énergie (surchauffe). Pour vous faire une petite idée, sachez qu’un microprocesseur performant a un TDP d’environ 130 W. Un processeur d’un assez bon rapport qualité/prix possède un TDP d’environ 90 W.

Lorsque vous choisissez un processeur, n’oubliez surtout pas de vous informer sur le prix de la carte mère qui doit être compatible.

Choisir une marque de processeur


Plusieurs marques proposent des modèles de processeurs de qualité. Cependant, deux grandes marques de processeurs se distinguent :
AMD
Intel

AMD et Intel proposent des processeurs qui font exactement la même chose. Il faut savoir tout de même que si vous optez pour une marque particulière, il vous faudra alors choisir un type de carte mère précis. Pour effectuer le meilleur choix possible, nous vous conseillons de comparer les différentes performances des processeurs.

Voici quelques modèles de processeurs d’AMD :
AMD FX « AM3+ » : il est possible de trouver les modèles « FX » avec un nombre de cœurs différents (8, 6, 4). Ils concurrencent les modèles Core i7, Core i5 et Core i3 de Intel.

AMD APU « FM1 » : destinées aux ordinateurs de milieu voir bas de gamme, on trouve les divers modèles avec un nombre de cœurs différents (2, 3, 4). Ils concurrencent les modèles Pentium Dual Core, les Core i3 d’Intel.

AMD Phenom II, Athlon II et Sempron « AM3+ » : il s’agit de processeurs appartenant à l’ancienne gamme de AMD. Les Phenom II étaient destinés au haut de gamme (maximum de 6 cores). Les Athlon II étaient destinées au milieu de gamme (maximum 4 cores). Enfin, les Sempron étaient destinées plutôt au bas de gamme.

Voici quelques modèles de processeurs Intel :
Intel Core i7 « LGA1155 » : ces processeurs sont à la fois performants et accessibles au niveau du prix. Ils sont efficaces grâce à 4 cores avec HyperThreading .

Intel Core i7 « LGA2011 » : ce sont les processeurs les plus performants de tout le marché avec 4 ou 6 cores disposant de l’HyperThreading. Efficace et performant donc mais extrêmement coûteux.

Intel Core i5 « LGA1155 » : ils ne possèdent que 4 cores mais sans Hyper Threading. Performant pour les jeux.

Intel Core i3 « LGA1155 » : c’est un processeur « dual-core » avec Hyper Threading. Convient à utilisation bureautique.

Intel Pentium et Celeron Dual Core « LGA1155 » : il s’agit de processeurs deux cœurs qui suffisent amplement à un usage des plus basiques (Internet).

L’Hyper Threading (implémentation « Intel » de SMT) a pour objectif de créer deux processeurs logiques sur une seule et même puce. Cela permet donc d’avoir un temps de réaction et réponse de très haute qualité. Sur un serveur, il est donc possible d’augmenter le nombre d’utilisateurs.

Si vous souhaitez choisir un processeur d’entrée et de bas de gamme, nous vous conseillons alors d’opter pour le Pentium G 620 ou bien le le Celeron G530. Si vous désirez choisir un processeur situé en milieu de gamme, nous vous recommandons de porter votre choix sur le Pentium G 860 ou l’Athlon II X3 460. Si vous voulez choisir un processeur haut de gamme, choisissez alors le Core i5 2500K ou éventuellement le Phenom II X4 960T. Pour du très haut de gamme, le Core i7 2600K est le processeur qu’il vous faut.

Si vous êtes un gamer dans l’âme, prenez en compte la fréquence de fonctionnement du processeur. Celle-ci doit tout de même être élevée.

L’idéal étant de posséder un processeur dual-core avec une fréquence de fonctionnement grande. Pour pouvoir travailler sur du traitement de photos, vidéos ou autres applications évoluées et avancées, privilégiez un processeur quatre cœurs.

Veillez également à vérifier le bon fonctionnement du ventilateur qui a pour but d’envoyer et souffler de l’air froid sur le processeur afin que ce dernier conserve une température adéquate (certains modèles de CPU ont tendance à chauffer très rapidement).

Il est conseillé aux utilisateurs de processeurs hautes performances d’utiliser et d’apposer une pâte thermique sur le microprocesseur pour que le froid qu’offre le ventilateur puisse se propager correctement sur l’ensemble de la puce informatique.

Grâce à cette fiche CMC, vous savez comment choisir un processeur.

Bon choix avec Comment Mieux Choisir.