LE PLAISIR DE CHOISIR !

Comment choisir une selle

La selle est un accessoire pratique que l’on place sur le dos d’un cheval et qui permet à un cavalier de s’y asseoir. Cet équipement de base représente un réel investissement (onéreux) c’est pourquoi il est très important de s’informer sur le sujet avant de « miser sur le bon cheval », de faire le bon choix. Comment Mieux Choisir se met donc à cheval pour que vous puissiez trouver une selle qui soit adaptée à vous et votre Jolly Jumper.

Comment choisir une selle ?
COMMENT CHOISIR
RECAPITULATIF
COMMENTAIRES
QUESTIONS/RÉPONSES

BIEN CHOISIR SA SELLE



Être bien en selle !


Le choix de votre future selle va dépendre grandement de l’utilisation que vous comptez en faire ainsi que de la discipline que vous pratiquez.

En effectuant le bon choix, votre cheval ne se blessera pas et se sentira parfaitement à l’aise. Si vous participez à quelques compétitions, le choix d’une selle de qualité est obligatoire car celle-ci rendra le duo cavalier/cheval très performant (comme Tornado et Zorro).

Bien évidement, la selle doit offrir un confort satisfaisant (position adaptée à l’utilisation).

Avant de faire votre choix, prenez en compte votre morphologie ainsi que celle de l’animal sans oublier la fréquence à laquelle vous comptez utiliser la selle.

Types de selles


En fonction de l’utilisation que vous allez en faire, vous pouvez avoir le choix entre différents types de selles :

Les selles bardettes :
Ce type de selle convient parfaitement aux enfants (en période d’apprentissage). Cette selle est composée de bourrelets (à l’arrière et à l’avant) qui permettent de maintenir efficacement l’utilisateur (sécurité assurée). Néanmoins, elle absorbe et encaisse assez mal les différents chocs. Si vous souhaitez chevaucher un poney, nous vous recommandons la selle bardette.

Les selles d’amazone :
Ces selles sont à utilisées pour une équitation bien précise.

Les selles américaines :
Ce type de selle est adapté à la randonnée ainsi qu’à la monte western (activités extérieures). Ces selles ne sont pas faites pour l’obstacle et le dressage. Les étriers et l’assise sont ici plus larges tandis. La selle américaine est équipée d’un arçon (en bois généralement). Elles sont fixées sur le cheval par le biais d’une première sangle et d’une seconde (qui passe sous le ventre de l’animal.

Les selles anglaises :
La selle anglaise est la selle la plus utilisée dans les clubs en effet elle est adaptée à la monte classique et académique. Parfait pour l’obstacle et le dressage. Elle est équipée d’un arçon en bois. Avec les selles mixtes, vous pouvez pratiquement tout faire.

Les selles ibériques :
Munies d’une assise constituée de plusieurs renforts pour offrir un excellent maintien au cavalier. Elle est dotée d’un arçon. Généralement, on les utilise pour le dressage.

Les selles australiennes :
Les selles australiennes ressemblent fortement aux selles anglaises. La différence réside sur le fait que sur ce type de selle, on note la présence « d’oreilles » (en saillie) sur l’avant de la selle. Les selles australiennes sont composées d’un arçon.

Une selle pour chaque usage !



Selle d’initiation :
Pour réaliser vos premiers pas dans le monde de l’équitation, c’est la selle qu’il vous faut. A la fois confortable et sécurisant, cette selle vous permettra de réussir vos débuts (siège large et bien creux). La selle dispose d’une poignée.

Selle Polyvalente :
Comme son nom l’indique, cette selle peut être utilisée pour n’importe quelle discipline (promenades et obstacles). En plus d’être confortable, le siège est semi-creux et assez large.

Selle d’obstacle :
Il s’agit d’une selle que l’on peut utiliser uniquement pour les obstacles. Pour améliorer le maintien et le confort des jambes, des taquets sont présents à l’avant et à l’arrière.

Selle de dressage :
Composée d’un siège confortable et creux, la selle de dressage permet au cavalier de pouvoir monter avec les jambes quasiment verticales (étriers longs).

Selle de cross :
Les selles de cross sont adaptées au saut (obstacles). Quant au siège, il est plat ce qui permet au cavalier de fournir des mouvements beaucoup plus rapides. Les étriers sont plutôt courts.

Selle de randonnée :
Choisissez une selle CONFORTABLE qui convienne à vous et votre cheval.

Quelle matière choisir pour votre selle ?


Vous pouvez avoir le choix entre une selle en cuir ou synthétique.

- Selle en cuir : c’est une matière agréable qui absorbe facilement vos formes et celle de l’animal. Cependant, elle requiert un entretien, un graissage particulier et régulier (pour garder un maximum de souplesse). Il a l’avantage de mieux se détendre. Nous vous conseillons de choisir le cuir pour un usage intensif. Veillez à ce qu’il soit souple et doté de bonnes coutures.

- Selle en synthétique : plus résistant et plus facile à entretenir que la selle en cuir, la selle synthétique reste bien moins confortable malgré sa légèreté. De plus, ces selles s’usent plus rapidement.

Une selle en synthétique est beaucoup moins chère qu’une selle en cuir. Néanmoins, les selles en cuir proposent une durée de vie plus longue.

Si ce n’est qu’à certaines occasions que vous chevauchez un cheval, il est alors recommandé de se tourner vers une selle synthétique.

Quelle taille choisir ?


Pour le choix de la taille, vous devez bien évidement prendre en compte votre physique et celui de votre destrier.

Sachez que pour les selles anglaises, les tailles changent et varient entre 15 pouces pour les minis-poneys et 19 pouces les chevaux de trait.

Nous vous conseillons vivement de tester la selle avant de faire un choix. Portez une attention toute particulière à la forme du garrot ! La selle adulte coûte bien plus chère que la selle destinée aux enfants.

Pour choisir la bonne taille, nous vous mettons à disposition un tableau pratique :

Taille vestimentaireMoins de 34 34-36
3840Plus de 42
Taille selle 15” ou 15.5”16” ou 16.5”16.5” ou 17”17.5” ou 18”18” ou plus


Taille de l’arçon


C’est la taille de l’arçon qui va pouvoir définir l’ouverture totale de la selle. Si le cheval possède un garrot fin, il aura dans ce cas besoin d’un arçon serré.

Rien ne vaut le test ! Si vous ne pouvez pas l’essayer, certains selliers vous prêteront un matériel précis qui permettra de procéder à la mesure de l’ouverture.

Il existe des selles sans arçons qui ont été fabriquées à destination des personnes légères.

Certains modèles d’arçons sont en capacité de supporter un poids d’environ 150 kg.

L’équipement


Lorsque vous allez acheter une selle, celle-ci sera composée :
• Une sangle (qui peut être doublée)
• Une paire d’étrivières
• Une paire d’étriers
• Un tapis de selle

Certaines selles peuvent être vendues nues, il vous faudra alors choisir des étrivières ainsi que des étriers.

Habituellement, lorsqu’on choisit une selle, la sangle n’est pas fournie avec. Si votre choix se porte vers une selle américaine, les étriers sont généralement fournis avec.

Les sangles


Les sangles ont pour objectif de fixer et maintenir la selle sur le dos du cheval. Veillez à ce qu’elles soient adaptées au tour de poitrine de l’animal afin que cela ne le blesse pas.

Les étrivières


Ce sont des lanières que l’on attachent directement à la selle. Elles doivent être en capacité de résister au poids du cavalier. En magasin, elles se vendent par paires. Elles relient l’étrier à la selle.

Les étriers


Les étriers servent de support pour les pieds du cavalier. C’est grâce aux étrivières qu’ils peuvent raccordés à la selle. Il est possible de les retrouver sous différentes formes.

Le tapis de selle


Il offre une protection de qualité à la selle contre la sueur du cheval. Le tapis de selle permet également de protéger le dos de votre poulain.

Grâce à cette fiche CMC, vous pouvez choisir une selle de qualité et faire du cheval en toute tranquillité !

Bon Choix avec Comment Mieux Choisir.