LE PLAISIR DE CHOISIR !

Comment choisir ses bas de contention

Comme son nom l’indique, les bas de contention sont des bas qui ont pour objectif de lutter contre l’insuffisance veineuse par contention (immobilisation). Ils apparaissent également comme étant la solution idéale contre les jambes lourdes et douloureuses et permettront ainsi au sang de circuler efficacement des pieds vers le cœur.

Comment choisir ses bas de contention ?
COMMENT CHOISIR
RECAPITULATIF
COMMENTAIRES
QUESTIONS/RÉPONSES

BIEN CHOISIR SES BAS DE CONTENTION



Pourquoi des bas de contention ?


Choisir des bas de contention de qualité vous permettra de comprimer l’ensemble de la jambe afin d’éviter la dilatation des veines (de la cheville au genou) et par la même occasion le gonflement afin de permettre au sang de circuler plus rapidement.

Les bas de contention peuvent prendre la forme de chaussettes ou de collants. En principe, ils doivent être portés la journée au travail comme à la maison. Si vous ne souffrez pas d’une insuffisance régulière et chronique, il n’est pas obligatoire de porter ses bas de contention toute la journée.

Lorsque vous vous apprêtez à dormir la nuit, nous vous recommandons de retirer vos bas car le sang circule plus facilement une fois que vous êtes couché.

Les bas de contention procurent aux membres inférieurs un soulagement quasi immédiat en exerçant une pression assez agréable.

Les symptômes d’une insuffisance veineuse


Plusieurs et différents symptômes permettent d’identifier rapidement une insuffisance veineuse :
• Les varicosités : petites dilatations veineuses
• Des gonflements
• Jambes lourdes et douloureuses à la fin d’une journée
• Des crampes nocturnes

Ces insuffisances veineuses peuvent s’expliquer de par la pratique d’un métier physique (piétinements), le vieillissement de diverses parois vasculaires ou lors d’une grossesse.

Les différentes classes de compression


Avant de choisir des bas de contention, vous devez savoir qu’il existe quatre classes de compression :

Classe 1 : destinée aux personnes souffrant d’une insuffisance veineuse débutante, avec varicosités (position debout prolongée ou voyage de très longue durée).

Classe 2 : destinée aux personnes souffrant d’une insuffisance veineuse modérée, avec varices (période de grossesse, une insuffisance chronique).

Classe 3 : destinée aux personnes souffrant d’une insuffisance veineuse sévère, avec varices mesurant plus de 3mm (thromboses veineuses).

Classe 4 : destinée aux personnes souffrant d’une insuffisance veineuse sévère. Situation rare (troubles trophiques avec gonflements réguliers).

Plus la classe est élevée et plus il est complexe de retirer ses bas. Il faut prendre son temps.

Les bas qui appartiennent à cette classification peuvent être prescrits par votre médecin traitant et peuvent être remboursés par la sécurité sociale alors que les bas de contention qui sont disponibles en pharmacie et qu’il est possible d’acheter librement sont quant à eux, pas remboursés.

Comment prendre ses mesures ?


Il est préférable d’effectuer les mesures pour des bas de contention le matin sur une jambe reposée (pas de gonflements).
Mesures pour des bas de contention :
• Tout d’abord, mesurez le tour de cheville
• Ensuite, mesurez le tour de cuisse
• Enfin, mesurez la hauteur entre le sol et le dessous du pli fessier.

Avec les données récoltées, vous pourrez choisir une taille adéquate pour vos bas de contention. En cas de doute entre deux tailles, nous vous conseillons d’opter pour la plus grande.

On distingue 2 hauteurs différentes :
- Inférieur à 74 cm
- Supérieur à 74 cm

Mesures pour des chaussettes de contention :
• Tout d’abord, mesurez le tour de cheville
• Ensuite, mesurez le tour du mollet
• Enfin, mesurez la hauteur entre le sol et l’arrière du genou (au niveau du pli)

On distingue 2 hauteurs différentes :
- Inférieur à 40 cm
- Supérieur à 40 cm

Comment enfiler ses bas de contention ?


Voici les différentes étapes afin de bien enfiler des bas de contention :

1 - Introduisez la main à l’intérieur des bas.
2 - Saisissez le talon.
3 - Retournez le bas sur l’envers jusqu’au niveau du talon.
4 - Mettez le pied à l’intérieur du bas, veillez à ce que le talon soit bien positionné (il ne faut pas de plis).
5 - Déroulez le bas lentement et progressivement le long de la jambe (pas de mouvement direct)

L’entretien


Il est possible de laver les bas de contention en machine à laver à 40° maximum mais soyez tout de même vigilant car il s’agit d’un textile fragile.

Bien évidement, vous pouvez également les laver à la main avec de l’eau tiède de préférence. Pour ce qui est du séchage (à plat), faites en sorte que les bas ne soient pas à proximité d’une source de chaleur.

Bon choix avec Comment Mieux Choisir.