LE PLAISIR DE CHOISIR !

Comment choisir une motobineuse

Pour pouvoir entretenir correctement votre gazon ou votre jardin, il est impératif de posséder un matériel de jardinage de tout premier ordre. Parmi cet équipement, on peut citer la motobineuse ainsi que le motoculteur. Ces deux appareils pratiques vous permettront d’effectuer le sarclage, le binage, le labour ou encore l’émiettage de la terre. Pour faire le bon choix, vous n’avez plus qu’à suivre nos instructions et conseils délivrés dans notre fiche CMC.

Comment choisir une motobineuse ?

COMMENT CHOISIR
RECAPITULATIF
COMMENTAIRES
COMPARATEUR
QUESTIONS/RÉPONSES

BIEN CHOISIR SA MOTOBINEUSE



Présentation


Vous souhaitez travailler et retourner la terre de votre pelouse sans réaliser un trop gros effort ? Alors qu’attendez-vous pour choisir une motobineuse.

La motobineuse est un appareil, un outil agricole motorisé que l’on utilise dans le but d’entretenir une terre, un sol à une profondeur pouvant atteindre 30 cm au maximum (réglage effectué à l’aide d’un crochet arrière qui se nomme éperon).

Malgré son apparence, on peut décrire cet engin comme peu encombrant compte tenu de sa légèreté. De plus, on peut ajouter que la motobineuse offre à l’utilisateur une excellente maniabilité (conduite et confort d’utilisation de qualité). Cette machine vous permettra de gagner en efficacité mais aussi en temps (gain de temps).

On peut distinguer deux types de motobineuses :
• La motobineuse électrique
• La motobineuse thermique

La motobineuse électrique


Nous vous conseillons de choisir une motobineuse électrique si vous comptez vous attaquer à de petits espaces (travail précis sur les parterres ou sur les plates-bandes). Ce modèle est très facile à prendre en main (faible poids). La motobineuse électrique a pour objectif de labourer la terre sur une toute petite profondeur afin d’y mélanger le compost ou l’engrais (vous aurez simplement à bouger le terreau en surface). Certains modèles sont capables de désherber.

Pour fonctionner, l’appareil est équipé de fraises pivotant sur elles-mêmes et aura besoin d’être relié et branché à une prise électrique.

La motobineuse thermique


La motobineuse thermique (à essence) offre une certaine liberté de mouvement du fait de l’absence de câble électrique. Généralement, on l’utilise pour le labour de grandes surfaces (parfait pour l’entretien d’une pelouse).

C’est un outil autonome qui est muni d’un moteur « 4 temps » dont la puissance peut se situer entre 4,5 CV et 6 CV. Un système d’embrayage est normalement présent.

Il existe des motobineuses thermiques qui disposent d’une fonction marche arrière. Sur cet appareil, le moteur se positionne à l’arrière de ce que l’on appelle l’arbre à fraises.

La motobineuse thermique exerce un travail plus en profondeur. Pour fonctionner, elle s’appuie sur un procédé d’entrainement des fraises par courroie.

Le motoculteur


Que vous soyez débutant ou expérimenté, tout le monde peut utiliser le motoculteur. C’est un appareil très pratique et de grande qualité. Il possède de très grosses roues (bonne adhérence) qui améliorent considérablement la prise en main du produit (malgré son poids élevé). Il a pour rôle de retourner et labourer le sol.

Modèle puissant (moteur généralement « 4temps » se situant entre 5 CV et 8 CV) et comportant plusieurs vitesses de travail, le motoculteur est l’engin idéal pour effectuer des ajustements précis tout en oubliant pas de prendre en considération la nature du terrain sur lequel vous travaillez (profondeur de 30cm à 50cm). Vous pourrez ainsi travailler sur de très grandes surfaces (dès 400m2).

Comme pour la motobineuse thermique, le motoculteur s’appuie sur un système d’entrainement des fraises par courroie. Pour tracter certains éléments, vous avez la possibilité d’additionner au motoculteur une remorque.

Pour introduire les fraises (qui sont placées à l’arrière) vous devrez pousser sur les mancherons.

Effectuer le bon choix


Pour émietter au mieux le sol, nous vous recommandons de choisir une motobineuse possédant un nombre important de fraises. Il existe des appareils qui disposent de six fraises.

Pour choisir la puissance de votre future machine, vous devez tenir compte du poids total de l’appareil ainsi que de l’utilisation que vous souhaitez en faire.

La nature du terrain doit aussi être une donnée importante au moment du choix.

Conseils d’utilisation


Si vous utilisez votre motobineuse sur un terrain composé de très hautes herbes, nous vous conseillons au préalable de procéder au fauchage de celles-ci.

Avant de commencer à utiliser l’engin agricole, faites un tour sur l’ensemble de la surface à travailler en vue d’identifier d’éventuels obstacles ou éléments susceptibles d’être dangereux lors de l’utilisation.

Pour bien régler la profondeur de travail, il vous faudra utiliser la barre de terrage. Une barre de terrage bien relevée signifie que votre motobineuse va davantage s’enfoncer dans le sol (optez pour une profondeur de 20 cm).

Lors de la manipulation, prenez votre temps et soyez le plus vigilant possible. Un second passage est vivement recommandé afin de bénéficier d'un résultat satisfaisant.

Portez des vêtements bien amples ainsi que des bottes.

Passons à l’entretien !


La motobineuse ou le motoculteur sont des produits qu’il faut entretenir très régulièrement.

Pour cela, il faut :
• Procédez au nettoyage des fraises.
• Procédez au serrage efficace des divers boulons de fixation.
• Affûtez les différents couteaux des fraises.
• Contrôlez l’état de la courroie (changement si nécessaire).
• Nettoyez le filtre à air (retirez la poussière et la saleté).
• Nettoyez la bougie (une fois tous les six mois environ à l’aide d’une brosse en métal).
• Vérifiez le niveau d’huile et le niveau d’huile de boîte présent dans l’appareil avant d’utiliser l’outil.
• Nettoyez la courroie (carter) ainsi que le châssis après chacune de vos utilisations.

De plus, il est fortement recommandé d’effectuer des vidanges toutes les 30 heures d’utilisation environ.

Bon choix avec Comment Mieux Choisir.