LE PLAISIR DE CHOISIR !

Comment choisir un poêle à bois

Les poêles à bois sont des appareils de chauffage qui disposent d’une bonne puissance. C’est un achat qui revient dans l’air du temps du fait de la montée des prix des combustibles. Ils sont composés d’une chambre de combustion pour du bois. Ils peuvent remplacer votre chauffage électrique ou au gaz et faire « admirer » leurs somptueuses flammes. Comme bon nombre de produits, le choix est large.

Comment choisir un poêle à Bois ?
COMMENT CHOISIR
RECAPITULATIF
COMMENTAIRES
QUESTIONS/RÉPONSES

BIEN CHOISIR UN POÊLE À BOIS



Pourquoi un poêle à bois ?


Ce produit est facile à mettre en place et facile d’utilisation, il diffusera de la chaleur très rapidement. Ainsi, une ou plusieurs de vos pièces pourront être chauffées. Pour une bonne installation, il vous suffit d’un conduit d’évacuation pour le raccorder.

Faire des économies d’énergies et de budget !


Aujourd’hui, les factures de chauffage coutent de plus en plus cher, et les problèmes environnementaux nous incitent à réduire nos dépenses énergétiques. L’avantage du bois est qu’il est totalement naturel, pollue très peu et est une énergie renouvelable. De plus, vous ne verrez plus vos factures d’un mauvais œil.

Un choix purement esthétique


On peut retrouver beaucoup de modèles avec des formes et des variantes différentes, des anciennes versions à des versions plus récentes avec un design décalé, on a de tout, ici le choix est personnel selon l’individu.

Une puissance de feu !


Pour pouvoir faire en sorte qu’une pièce chauffe convenablement, il faut qu’elle soit d'une hauteur d’environ 2,5 m. La puissance dépend de la superficie et de la dimension du lieu où est installé le poêle à bois.

Prix, critère important


Étant donné que le choix est vaste, il est normal de voir qu’il y a différentes gammes de prix.

Le fait de faire un crédit d’impôt peut vous permettre lors de l’achat de trouver un appareil adapté, fiable et performant (utilisation de bois sec).

Prévoyez un coût supplémentaire pour un éventuel entretien du produit.

Un bois dur comme le fer


Utilisez du bois durs pour mieux chauffer, de plus il est plus énergétique quand il est bien solide. Il a également l’avantage de pouvoir brûler rapidement les résineux tels que le sapin ou bien l’épicéa.

Différents types de poêle


Poêle à granulés de bois :
Il a un meilleur rendu qu’un bois basique, il dégage moins de fumée, de cendre et de poussière.
Le fonctionnement se retrouve amélioré ainsi que le réapprovisionnement. Mais il est plus cher, possède une difficulté de stockage et demande un entretien régulier.

Inserts et foyers fermés :
Le principe est simple. Les inserts s’encastrent dans une cheminée qui existe déjà, alors que les foyers fermés sont habillés d’une fausse cheminée. A la fois performants et autonomes, quelques foyers disposent d’une arrivée d’air secondaire. Cependant, ils ne remplaceront pas un chauffage principal.

Poêles traditionnels :
C’est certainement les moins chères du marché mais il faut bien avouer que les poêles traditionnels restent inéligibles au crédit d’impôt grâce ou à cause de leur faible rendement/résultat.

Poêles "turbos" et à post-combustion :
Les poêles « turbos » sont équipés d’entrée oxygène secondaire à mi-chemin de la chambre de combustion. Le résultat délivré est positif (moins que les poêles à post-combustion) ce qui les rendent tout de même éligibles au crédit d’impôt.

Quant aux poêles à post-combustion, ils sont dotés d’une chambre spéciale de post-combustion qui se trouve derrière le foyer de combustion primaire, plus efficace que les poêles « turbos », le prix est logiquement plus élevé !

Contrairement aux foyers fermés, les poêles « turbos » et à post-combustion peuvent être utilisés comme chauffage principal à une seule condition : passer du temps à la maison ou avoir chez soi un chauffage d’appoint. Quand l’hiver arrive, un plancher chauffant pour la cuisine peut être installé pour venir compléter le système déjà présent. Si vous travaillez chez vous, le poêle doit être alimenté par deux voire trois bûches environ toutes les deux heures.

Poêles à inertie ou poêles de masse :
Les poêles à inertie sont connus pour restituer la chaleur petit à petit par le biais de matériaux qu’ils possèdent : briques ou béton réfractaires, pierre ollaire ou autres roches de type volcaniques. Ces matériaux peuvent parfois être esthétique. Le résultat est spectaculaire et de très bonne qualité, son autonomie n’est pas à négliger. Il peut tout à fait être utilisé comme chauffage principal. Son prix est élevé.

Astuce au « poêle »


Il est parfois préférable de choisir un petit poêle à un grand car un poêle à bois de grande taille va avoir un fonctionnement lent, il va consommer davantage et est plus polluant.

Pour pouvoir bénéficier d'un crédit d'impôt il faut que le poêle obtienne un rendement de 70 % minimum.

Avant d'acheter un poêle à bois, vérifiez si votre appareil est parfaitement adaptable à votre habitat.