LE PLAISIR DE CHOISIR !

Comment choisir un perforateur

Le perforateur est un outil électroportatif puissant, résistant mais surtout polyvalent. En effet, cette machine qui ressemble physiquement à une perceuse (ou une visseuse) peut à la fois buriner, percer, visser, dévisser et enfin comme son nom l’indique perforer. Ce produit deviendra donc rapidement indispensable pour vos différents travaux de maçonnerie. Pour bien le choisir, plusieurs informations et critères de choix sont à prendre en considération.

Comment choisir un perforateur ?
COMMENT CHOISIR
RECAPITULATIF
COMMENTAIRES
QUESTIONS/RÉPONSES

BIEN CHOISIR SON PERFORATEUR



Pourquoi choisir un perforateur ?


Appareil très pratique et technique, le perforateur vous permettra de perforer des matériaux durs comme le béton, la pierre ou bien le granit. Principalement utilisé dans la maçonnerie, vous pouvez également faire appel à cet objet pour des petits travaux du quotidien grâce à sa fonction burinage (pose de carrelage, dalles, perçage bois ou aluminium).

Possédant quelques similitudes avec la perceuse à percussion, le perforateur demeure toutefois plus rapide et moins bruyant. Par contre, il est important de souligner qu’il reste un outil assez encombrant.

C’est par le biais de son système de percussion que le perforateur tire sa puissance puisqu’il est capable de réaliser un perçage de qualité et ainsi obtenir des trous de gros diamètre bien au dessus de 20 mm (convient parfaitement aux travaux de câblage ou de tuyauterie).

Le choix de votre futur appareil va dépendre bien évidement de l’utilisation que vous désirez en faire. Optez pour un perforateur léger et qui soit le moins encombrant possible afin de bénéficier d’un bon confort d’utilisation.

Comment fonctionne un perforateur ?


Le perforateur a l’avantage de réunir quatre fonctions bien distinctes :
Perçage.
Vissage/Dévissage.
Perforation (percussion avec rotation).
Burinage (perforation sans rotation).

Pour pouvoir choisir ou passer d’un mode à l’autre, il vous suffit simplement de tourner la molette présente sur le perforateur. Il parait bien important de distinguer le mouvement de la mèche du mouvement de percussion. La rotation de la mèche a pour objectif d’ôter les divers débris tandis que le mouvement de percussion a pour finalité de détruire et de forer le matériau en profondeur.

Le fonctionnement du perforateur en mode perçage est exactement le même que sur une perceuse à percussion. Certains modèles disposent d’une fonction « stop de frappe » qui lorsqu’on l’active a pour rôle est de procéder à l’arrêt immédiat du mandrin puis de déclencher directement le mode burinage nécessaire pour la démolition.

Différents critères de choix


Pour bien choisir un perforateur, vous devez prendre en compte dans votre choix les deux critères suivants :
Force de frappe du perforateur
Vitesse de rotation du perforateur

Force de frappe du perforateur


Lorsqu’on parle de force de frappe pour un perforateur, on parle alors de puissance et plus précisément de sa force de percussion. C’est en « joules » qu’il est possible de mesurer cette donnée. Sachez que plus la force de percussion est élevée et plus la capacité de perforation de l’appareil sera grande.

Si vous comptez utiliser le perforateur à seulement quelques reprises, nous vous conseillons alors de porter votre choix sur une machine disposant d’une puissance se situant entre 1,5 joule et 3 joules.

Si vous êtes un professionnel ou que vous comptez utiliser très régulièrement cet outil alors nous vous recommandons d’opter pour un perforateur doté d’une puissance comprise entre 5 joules et 8 joules.

Vitesse de rotation du perforateur


La vitesse de rotation est un élément à ne pas négliger car c’est elle qui va pouvoir déterminer si le perforateur est en capacité de percer un matériau.

Des fonctionnalités utiles


Veillez à ce que le perforateur choisi comporte les fonctionnalités suivantes :

Variateur de vitesse : permet de passer très vite d’une vitesse à une autre.

Jauge de profondeur : apporte un complément d’information et vous guide avec précision lors du perforage.

Débrayage de sécurité : permet d’éviter les risques de blessures. Lorsque le foret est en mode blocage, le perforateur s’arrête immédiatement. C’est une fonctionnalité obligatoire !

Quel système de frappe faut-il choisir ?


On peut distinguer deux types de perforateurs :
Perforateur électromécanique
Perforateur électropneumatique

Le perforateur électromécanique


Ce type de perforateur est composé de plusieurs ressorts et lames permettant la réalisation de divers trous. Ce système mécanique est assez simple à utiliser et concerne uniquement les travaux de maçonnerie.

La puissance d’un perforateur électromécanique peut atteindre 10 joules.

Le perforateur électropneumatique


Perforateur extrêmement puissant, ce système électropneumatique fonctionne à l’air comprimé et utilise aussi des pistons. Nous recommandons ce système de frappe aux professionnels (ou utilisation intensive).

La puissance maximale d’un perforateur électropneumatique est de 30 joules. Il s’agit d’un appareil parfaitement adapté aux travaux importants (gros œuvres).

Le choix du mandrin


Aujourd’hui, la majorité des perforateurs sont munis d’un mandrin bien particulier : Mandrin SDS plus. Il a la particularité de posséder quatre cannelures (deux pour le mouvement avant arrière et deux pour la rotation de l’appareil).

Attention danger !


Pour vous protéger efficacement des différentes projections de débris, nous vous conseillons vivement de choisir quelques accessoires de protection :
Gants.
Lunettes.
Masque de protection.
• Bouchons d’oreilles.
Casque (pour de la démolition).

A l’aide de cette fiche CMC, il ne vous reste plus qu’à choisir votre futur perforateur.

Bon choix avec Comment Mieux Choisir.