LE PLAISIR DE CHOISIR !

Comment choisir un compresseur à air

Que l’on soit en train de réaliser de petits travaux comme du gonflage, voire de la peinture ou des travaux de plus grande envergure tels que du burinage, perçage ou alors du ponçage, il est toujours utile d’avoir un compresseur à proximité. En effet, ce produit vous assistera efficacement dans vos différentes tâches. Pour bien choisir votre compresseur à air, il ne vous reste plus qu’à lire attentivement cette fiche CMC.

Comment choisir un compresseur à air ?
COMMENT CHOISIR
RECAPITULATIF
COMMENTAIRES
QUESTIONS/RÉPONSES

BIEN CHOISIR SON COMPRESSEUR À AIR



Présentation


Le compresseur à air a pour rôle d’alimenter, de gonfler en air divers outils pneumatiques.

Pour fonctionner correctement, il est constitué d’un moteur électrique (ou thermique en fonction des modèles) qui a pour mission de mettre en route et de faire tourner un cylindre. Ce cylindre va procéder ensuite à la compression de l’air dans une cuve de réservoir.

Une fois que l’air comprimé s’élève à une pression convenable, le moteur électrique se stoppe. Il vous est donc possible d’alimenter l’outil souhaité à l’aide du compresseur.

Sachez que le volume d’air dégagé par le compresseur est exprimé litre/min. Ce volume d’air dégagé va dépendre principalement de la taille totale de la cuve de réservoir mais aussi de la vitesse de remplissage du groupe de compression et plus précisément du duo moteur et pompe.

Préférez un compresseur d’air qui délivre au minimum un débit d’air de 150l/min. Avant de passer à l’acte d’achat, veillez à ce que la puissance du compresseur convienne parfaitement à vos futurs travaux.

Pour de simples travaux, il ne sert pas à grand-chose de sélectionner un appareil trop puissant.

Choisir le bon compresseur à air


Parmi les nombreux compresseurs à air présents sur le marché, on peut citer trois principaux modèles :
• Le compresseur pneu
• Le compresseur sablage
• Le compresseur aérographe

Le compresseur pneu


Comme son nom l’indique, le compresseur pneu se charge de gonfler tous vos pneus. C'est-à-dire aussi bien les pneus de voiture (2 bars), vélo (6 bars) ou de camping car que des accessoires comme par exemple les ballons ou des piscines gonflables.

Le compresseur sablage


Ce type de compresseur assez autonome vous permettra d’entretenir toute une surface dure grâce notamment à la pulvérisation du sable sous pression. Parmi les compresseurs sablages, on distingue deux appareils bien distincts : le compresseur à piston que nous vous conseillons si vous comptez utiliser votre appareils à de rares occasions (prix accessible). Ainsi que le compresseur à palettes qui lui est beaucoup plus performant donc logiquement plus cher. Ce dernier est à choisir pour un usage plus ou moins fréquent. Pour le compresseur sablage, veillez à ce que le débit d’air atteint environ la barre des 300l/min.

Plus les travaux sont importants et plus le débit d’air et la puissance du compresseur doivent être élevés.

Le compresseur aérographe


C’est un compresseur qu’il faut utiliser pour peindre très vite et à distance de multiples supports, points d’appui. Il existe des aérographes simples que l’on utilise davantage pour les peintures unies et les aérographes doubles pour effectuer divers effets et autres dégradés.

Pour ce qui est de la taille de la cuve de réservoir, nous vous recommandons de choisir une cuve d’environ 150 litres pour un usage pour le moins intensif (burinage et ponçage).

Pour une utilisation plutôt faible, optez simplement pour une cuve de 50 litres environ (simples travaux de peinture (aérographe) ou entretien).

Un moteur électrique ou thermique ?


Un compresseur d’air peut être doté d’un moteur électrique ou d’un moteur thermique.

La puissance d’un moteur électrique est beaucoup moins forte que celle d’un moteur thermique. De plus, vous devrez le relier à une prise électrique (ce qui nuit considérablement à sa mobilité) ce qui n’est pas le cas de son homologue thermique.

Si vous désirez entreprendre de grands travaux, choisissez un compresseur d’air qui soit muni d’un moteur thermique. L’alimentation d’un moteur thermique se réalise avec de l’essence ou du diesel.

Plusieurs types de compresseurs


Voici les différents types de compresseurs :
• Le compresseur à vis
• Le compresseur à piston

Le compresseur à vis


Ce type de compresseur convient davantage aux particuliers. Ici, la compression s’effectue par le mouvement de rotation de deux rotors d’une vis.

Le compresseur à piston


Ce type de compresseur convient parfaitement aux professionnels. Plusieurs pistons sont dirigés dans un même sens. Ce qui comprime et projette l’air.

Entretenez votre compresseur !


Pour entretenir efficacement votre compresseur d’air, nous vous conseillons d’effectuer une vidange de manière régulière. Vérifiez de temps en temps le niveau huile de l’appareil.

Pensez à votre sécurité et à celles des personnes se trouvant à proximité.

Bon choix avec Comment Mieux Choisir !